Laisse béton

 

Que restera-t-il des paysages de notre commune dans quelques années ? Régeon, Lestonnac, le Pontet et demain Peyvideau ou encore La Louga… Jour après jour, sous les assauts de notre promoteur-maire, la bétonisation ronge notre commune, réduisant à néant ce que nous aimons.

Déjà, les projets immobiliers sans qualité jaillissent aux quatre coins, dans des lieux improbables, à une allure folle, sous des prétextes fallacieux.

Rien ne semble devoir échapper à ce massacre environnemental programmé. Pas même le magnifique alignement d’arbres situé le long de la D936, entre l’agence postale et la pharmacie.

C’est avec une extrême inquiétude que je regarde les travaux démesurés d’élargissement du cheminement qui s’engagent, sur près de 4 mètres de large, attaquant les racines, frôlant les troncs au plus près… Prochaine étape : l’élagage des branches, à l’évidence bien trop basses pour permettre le passage à cet endroit.

A ce compte, chênes d’Amériques, Cèdres et autres essences ne survivront pas bien longtemps. Est-ce là le but inavoué ? Libérer cet espace, faire place nette pour de nouvelles constructions ? Quel autre intérêt à ces travaux, alors même qu’une voie piétonne et cyclable longe la rue du Pontet à quelques mètres de là ?

A couper ces arbres, nous finirons par en oublier nos racines. Non à ce massacre à la tronçonneuse !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s