Quatrième dimension

La_Quatrieme_DimensionIl existe une dimension au-delà de ce qui est connu du citoyen carignanais; c’est une Dimension aussi vaste que l’Univers et aussi éternelle que l’Infini : elle est à la croisée de l’ombre et de la lumière, du mépris et de l’ignorance, elle est le point de rencontre des basses querelles politiciennes et des intérêts personnels, c’est la dimension du mensonge et de la mauvaise foi, un domaine que nous avons baptisé… la démocratie carignanaise selon Jean Jamet et son équipe…

Aussi vrai que la gastro en hiver ou les allergies au printemps, bienvenue dans cette dimension qui repousse sans cesse les limites de notre étonnement (ou pas…). Résumons…

Avril 2017 : en des arguments proches du néant, l’acte de décès du FLASH était annoncé (voir ICI). L’inhumation était prévue pour juin, sans fleurs ni couronne. Sans débat ni concertation possible, le faire-part avait été communiqué aux associations quelques semaines auparavant. Puis viendrait la population… Un plan com’ rondement mené…

Et le conseil municipal me direz vous ? Juste une formalité, une chambre d’enregistrement de décisions prises bien en amont. Négligeant le plus élémentaire respect de la démocratie locale, Jean JAMET soumettra donc cette question lors de l’assemblée du 26 avril, une fois les derniers clous du cercueil enfoncés.

Mettre la charrue avant les bœufs, tirer puis poser les questions, un grand classique du fonctionnement des institutions carignanaises…

Dans cette quatrième dimension, le maire et son équipe se rêvent apôtres de la démocratie et de l’ouverture. Dans notre monde, ils sont en fait brutaux, autoritaires et bouchés comme de vieux lavabos.

Le mal est profond. Il dépasse le simple avenir du FLASH. Plus largement, sans explications ni éléments de contextualisation, il faut voir le vide sidéral de la plupart des délibérations soumises au vote… Il faut entendre l’assourdissant silence qui suit les questions posées en séance par l’opposition… Entre gêne et malaise, il faut assister aux séances du conseil pour se rendre compte du mépris affiché à l’endroit de ceux qui ne pensent pas comme eux.

Ouverture, humilité et respect, voici bien des mots qui manquent au vocabulaire du maire et de sa triste équipe…

Une réflexion sur “Quatrième dimension

  1. Surtout que le Mag, tu sais celui de plusieurs pages, où les assos pourront écrire autant qu’elles veulent, celui qui n’aura jamais le même nombre de page du coup (argument bidon pour calmer les assos sur la disparition du Flash mensuel, puisque pour avoir un devis d’impression tiré au plus bas sur une publication annuelle régulière, c’est le nombre de pages annuelles que l’imprimeur va deviser, et pas le numéro, si c’est le cas c’est plus cher !!!).
    Et bien le premier numéro du Mag ne sortira que fin juin après que toutes les assos aient fait leurs manifestations de fin d’année !!!
    C’est super bien pensé non ? Un premier numéro qui ne servira à rien sauf à y mettre du vent puisqu’il n’y a rien a annoncer pour l’été.

    Heureusement que nous avons un pro de la com qui pense à tout maintenant…

    Quand au site, apparement aux calendes grecques mais pas avant, il y a trop à faire et il n’y a pas urgence (moi je pensais que c’était plutôt là qu’elle était l’urgence et pas sur les publications papier).

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s