Les galères de l’Odyssée, le retour

image-les-lapins-cretins-5

Problèmes logistiques en tous genres, suppression unilatérale de créneaux… J’avais déjà pu vous conter les avanies auxquelles les associations carignanaises étaient confrontées dans l’usage de l’Odyssée, notre nouvelle salle des fêtes (pour les retardataires ou pour replonger dans l’épisode précédent, c’est ICI).

Une nouvelle page est en train de s’écrire et les associations n’ont pas fini de souffrir !

2017 sera une année électorale. Jusque là, je n’apprends rien à personne (sauf les deux là, au fond de la classe, qui feraient mieux de lâcher leur Pokemon Go). D’abord les présidentielles, les 23 avril et 07 mai, puis les législatives (11 et 18 juin).

Carignan compte 3 bureaux de votes, l’un à l’accueil périscolaire, l’autre à la cantine scolaire, le dernier dans la salle polyvalente. Une centaine de mètres au bas mot entre ces trois sites, il faut croire que c’était trop pour nos élus. Jamais avare de décisions unilatérales, le Maire s’est donc dit que s’il ne pouvait aller aux bureaux de votes, les bureaux de votes viendraient à lui, en un point unique, l’Odyssée !

Sans aucune concertation (un grand classique de la vie carignanaise), le sort des associations en ces week-ends électoraux était scellé. Calendrier des spectacles et animations chamboulé, créneaux supprimés sans autre forme de procès. Vendredis, samedis et dimanches confisqués ! Les associations devront s’adapter car tel est le bon plaisir de nos élus omnipotents.

Un peu péteuse, la Mairie s’engageait néanmoins à réserver le week-end du 24 et 25 juin 2017 afin de permettre les spectacles de fin d’année de sections du CAC et de l’ELC. Bon gré, mal gré, le créneau est alors bloqué. Mais comme à Carignan rien n’est jamais simple, c’était sans compter sur l’incurie des élus de référence.

Malgré les promesses, quelques mois plus tard, les bénévoles apprennent que ce week-end leur file lui aussi sous le nez. Le troisième tour des élections ? Non ! Un mariage !

Entre les espèces sonnantes et trébuchantes d’une réservation privée de la salle et ses associations, il faut croire que la Mairie a fait son choix ! Hélas, le contraire aurait été surprenant…

 

Une association tentant de discuter avec la Mairie : ICI

 

Une réflexion sur “Les galères de l’Odyssée, le retour

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s